Julka

30 août 2014 : adoption de Julka

Julka adoption

Julka, petite chatonne arrivée avec ses frères et soeurs, très craintive avec l'humain, elle crachait de peur dès qu'on osait approcher la main, restant toujours sur la défensive, ce qui n'encourageait pas les adoptants potentiels.

Et pourtant...

Vendredi, un mail reçu via le site, une dame s'intéressant à la petite Julka. Venant tout juste de perdre son chat Attila, elle souhaitait reprendre un compagnon de route pour sa minette Chipie. Nous lui avons donc proposé de venir faire sa connaissance ce samedi.

Venue avec sa maman depuis Strasbourg, en train puis en taxi, nous lui avons présenté Julka, qui comme à son habitude, crachait tout ce qu'elle pouvait, terrorisée par ces humains qui s'intéressaient à elle. Toutefois, cela n'a pas refroidi Madame, elle voulait adopter Julka, et pas un autre chat.

Après l'avoir attrapée non sans mal, les papiers d'adoption ont été faits, et les personnes sont reparties avec la petite Julka, en taxi, puis en train.

Julka vivra en appartement, avec Chipie, gentille minette qui l'aidera très certainement à lui faire comprendre qu'elle n'a rien à craindre de sa nouvelle famille.

Merci d'avoir donné sa chance à Julka ! Certes, ce n'est pas un chat adulte, ni même un chat en SOS ; mais même si, au refuge, nous savons que ces chats-là, très craintifs au départ, deviennent des amours si on leur donne leur chance, Julka aurait pu passer des mois au refuge avant de trouver un adoptant. Elle a la chance de connaître une vie de famille sans passer toute son enfance au refuge, merci beaucoup !

 


Le 04 septembre 2014, nous avons eu les premières nouvelles de Julka :

"Bonjour,

Un petit message pour vous dire que Julka va très bien, elle ne crache plus elle se laisse caresser et porter, un vrai petit ange ; et merci pour votre gentillesse et à toute l'équipe.

Nathalie"

 
retour haut de page
Retour haut de page
 

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. aurelie 10/09/2014

Julka n'aurait pas pu trouver meilleure famille !

Ajouter un commentaire