Lubie (Airelle) Okinawa (Hévéa) Chamaille Solomon

11 septembre 2007 : adoption de Lubie, grâce au site

lubie-adoption.jpgSauvée, la petite LUBIE, chatonne de 4 semaines, abandonnée la veille, avec 5 autres chatons... Cette puce, même pas sevrée, dont on ne voulait plus, allait mourir à petit feu, parmi une multitude d'autres chatons. Heureusement, une personne venue adopter un chaton, pour tenir compagnie a son chat, a craqué sur elle !

Et voila la petite puce, braillante une fois séparée de sa soeur, qui s'en va vers sa nouvelle demeure !

Merci de l'avoir sortie de là !

 


Le 17 septembre 2007, nous avons eu des nouvelles et photos de Lubie :

"Bonjour Sylvia,

Aujourd'hui cela fait presque une semaine que la petite Lubie (rebaptisée Airelle, la consonance de son prénom d'origine étant trop proche de celle de son grand frère, Lupin) est à la maison.

De jour en jour, Airelle, un peu timide à son arrivée, prend de l'assurance ; elle en vient même à être impertinente avec le grand frère qui manifeste sa réprobation en levant la patte et en soufflant... il ne lui fait jamais mal se limitant à un petit coup de patte (sans les griffes) sur le nez quand elle s'obstine à vouloir jouer avec sa queue !! Vous me direz, lui au moins se charge de son éducation parce que "Manman" a tendance à trouver toutes les bêtises de bébé trop drôles et une bonne occasion de faire une jolie photo !!

Dans les premiers jours, Airelle a causé quelques inquiétudes à Manman : arrivée mardi, elle a bu un demi biberon de lait maternisé ; mercredi, "on" a plus voulu du lait lui préférant la terrine ; jeudi, "on" a plus voulu de la terrine : coup de fil angoissé au vétérinaire pour lui exposer la situation qui a estimé qu'il n'y avait pas encore lieu de s'alarmer, que Bébé devait être un peu "patraque" et devait s'habituer à son nouveau lieu de vie...

Dans la soirée, Manman, aussi obstinée que Bébé, lui a ouvert un boîte de thon : et bien, Airelle ADORE le poisson ; depuis "on" mange du thon, du cabillaud et de la terrine.... au poisson ! Et hier, "on" a même consenti à manger du blanc de poulet coupé en minuscules morceaux.

Sinon, Airelle joue avec tout ce qui lui tombe sous les pattes mais rarement les jouets qui lui sont dédiés : oui, elle préfère "pédaler" dans les chaussures, les tapis... sauter dans les plantes et grimper le long des pantalons... ses jeux sont suivis de longues siestes, de préférence sur les jambes de Manman qui a dû rapatrier son ordinateur portable sur la table basse pour plus de confort... pour vaquer à ses occupations, Manman refile lâchement le bébé au grand frère sous le regard outré de ce dernier !!

Voilà, j'ai fini pour aujourd'hui : désolée pour ce long mail mais comme vous pouvez le constater, la "petite crotte" comme on l'appelle, a déjà pris une grande place dans notre vie...

Je vous joins quelques photos. J'espère que ses frères et sa soeur trouveront très vite une famille ; avec Airelle, nous suivons ça de près...
Également plein de caresses à Pyrex et Moustik qui sont deux petits gars vraiment adorables et qui méritent de trouver bien vite quelqu'un pour les choyer. (...)

Bonne continuation,

Sandrine"

17-09-2007-lubie-01.jpg 17-09-2007-lubie-02.jpg 17-09-2007-lubie-03.jpg

 


16 novembre 2007 : adoption d'Okinawa grâce au site

okinawa-adoption.jpg

Au départ c'était Wicks qui aurait dû être sauvé... mais... pchttt nous n'en dirons pas plus pour l'instant, c'est finalement la petite OKINAWA, après un très long et difficile choix, qui a eu la chance de recevoir un foyer ce 16 novembre 2007.

Elle ira donc rejoindre la petite Lubie !

Merci pour cette adoption et le don de litière (qui part si vite) et de nourriture pour nos chatons !

 


Le 22 janvier 2008, nous avons eu les premières nouvelles d'Okinawa, et des nouvelles de Lubie :

"Bonsoir Sylvia,

Voici quelques nouvelles et photos d'Airelle et Hévéa :

Vous souvenez vous de la 'petite crotte' d'à peine 1 mois ? Airelle est maintenant une jolie demoiselle de presque 6 mois mais c'est toujours une sacrée chipie !! Et toujours une grande bavarde : elle a d'ailleurs enrichi son vocabulaire et par ses miaulements sur tous les tons, sait PARFAITEMENT se faire comprendre !!

Elle est curieuse de tout, aime sortir, grimper aux arbres quand on lui en laisse l'occasion et chose plus inattendue, patauger dans l'eau !! Elle a aussi découvert il y a peu les joies de la neige sur la terrasse : elle a adoré faire le chasse-neige !

En divertissement d'intérieur, il lui prend parfois la lubie de regarder la télé et surtout d'essayer d'attraper ce qui bouge sur l'écran !

De temps à autre, elle dépose sa petite balle à côté de ma main, me regarde intensément, ce qui signifie qu'il faut la lui lancer ! Elle la rapporte une bonne dizaine de fois avant de se lasser...

C'est une sacrée cocotte au caractère, certes, bien trempé mais tendre et attachante... elle n'a d'ailleurs aucun goût pour la solitude, me suit partout et met toute son énergie, par ses facéties et bêtises, à être le centre d'intérêt !

Vous l'aurez compris, Airelle, c'est ma p'tite baie sauvage !!

Mais Hévéa dans tout ça ? Ne vous en faites pas, elle n'est pas en reste, loin de là !! C'est maintenant elle qui vient sur mes genoux lorsque je suis devant l'ordinateur (en ce moment, c'est ensemble que nous rédigeons ce mail et elle ronronne à plein tubes !!).
Elle a eu très peur en voiture le jour où je l'ai ramenée. Isolée dans la salle de bain, elle se cachait derrière le lave-linge, hors de portée, lorsque je venais la voir. Pendant plusieurs jours, systématiquement vers 3/4 heures du matin, elle se mettait à miauler très fort, inquiète sans doute de se retrouver seule... j'allais la voir pour la rassurer et tout rentrait dans l'ordre.

Au bout de quelques jours, elle a été mise en contact avec mon gentil et placide Lupin et ma terrible Airelle. Ouh la, que ce fut dur !! Airelle s'est montrée très peu accueillante !! Pendant deux jours, elle la suivait partout, grognant et soufflant sans arrêt ! Heureusement, Hévéa, habituée à vivre avec ses congénères n'y prêtait pas grande attention... Airelle, la vilaine, lui 'confisquait' systématiquement les jouets, la 'collait' partout où elle allait, même dans la litière !!

Au bout de 3 jours, fini ! Ca y est, elles étaient copines !! Et puis les deux cocottes se sont trouvées pas mal de points communs... Airelle a montré à Hévéa les choses rigolotes à faire : s'accrocher aux rideaux, sortir la terre des pots, saccager les plantes... sur ce dernier point, c'est maintenant Hévéa la plus terrible : son truc, c'est de s'accrocher au bord des pots, de les faire tomber et de jouer avec les mottes de terre éparpillées...

Son caractère s'est aussi affirmé : douce, ronronnante, un peu 'peace and love' au début, elle a compris que cela n'était pas forcément la bonne attitude avec Airelle. Elle se laisse beaucoup moins dominer et n'hésite pas à se rebiffer quand Airelle la malmène... Mais ces deux-là s'entendent parfaitement pour faire les folles et cavaler en tous sens sans prêter la moindre attention à ce qui se trouve sur leur passage !!

Et Lupin, le grand'frère ? Délaissé par Airelle lorsque Hévéa est arrivée, le répit fut de courte durée : Hévéa adore se vautrer contre lui et ne ronronne jamais aussi fort que lorsqu'elle est près de lui ; habitué aux manières un peu brutales d'Airelle, il se montre encore un peu désemparé devant cette love-attitude mais finit souvent par lui accorder quelques léchouilles ! Lui, si timoré, jadis un peu replié sur lui-même a changé à leur contact... souvent, il se couche à quelques pas d'elles et les regarde jouer : c'est son divertissement à lui, sa télé !!

Voilà, encore un long mail... mais ça faisait longtemps que nous n'avions donné de nos nouvelles... depuis, les frangins et frangines d'Airelle et d'Hévéa ont été adoptés... chaque jour, en lisant les mises à jour, j'espère lire qu'ils vont bien, qu'ils sont heureux et voir leur bouille... et aussi et surtout que la maman d'Hévéa, Boule de Noël, si gentille, si douce, a trouvé un foyer... je ne perds pas espoir ;-)

Je vous souhaite une excellente année 2008, qu'elle vous apporte la joie de nombreuses adoptions et face à ces abandons parfois incompréhensibles, souvent absurdes, toujours et encore du courage !!

Sandrine"

22-01-08-lubie-okinawa-01.jpg 22-01-08-lubie-okinawa-02.jpg 22-01-08-lubie-okinawa-03.jpg 22-01-08-lubie-okinawa-04.jpg 22-01-08-lubie-okinawa-05.jpg 22-01-08-lubie-okinawa-06.jpg

 


Après 3 ans de silence, nous avons eu le plaisir d'avoir des nouvelles et photos de Lubie et Okinawa, le 12 janvier 2011 :

"Quelques nouvelles de mes cocottes (ça fait longtemps que je ne vous en ai pas donné pour le site) :

Airelle et Hévéa vont très bien, elles auront 4 ans cet été (déjà !).

Airelle est toujours une chouineuse-capricieuse-chipie mais elle est très câline, ne griffe pas et ne mords pas. J'ai suivi vos conseils d'éducation pour "parfaire" son sevrage inachevé puisqu'elle avait été abandonnée à seulement 1 mois. D'où sans doute sa grande sociabilité avec les humains.

Avec ses congénères, elle se montre plus distante et ne manque pas de rappliquer vite fait quand on s'intéresse un peu trop aux autres à son goût (Airelle est une grande jalouse !). Le temps du copinage avec Hévéa est un peu passé : elles se chiffonnent régulièrement, toujours sur le même mode : Airelle cherche les embrouilles, Hévéa finit par s'énerver, répliquer et avoir le dessus !

Mis à part ça, Airelle est toujours aussi curieuse et joueuse et continue (plus rarement il faut le reconnaître) à rapporter les balles qu'on lui lance !

Quant à Hévéa ! Alors, là, il faut bien dire que cette petite chatte est une crème !! Je n'ai jamais eu un chat aussi doux, pacifique, câlin et sociable (elle, c'est moins avec les humains avec lesquels elle se montre un peu timide au début qu'avec les autres chats : elle va facilement vers n'importe lequel de ses congénères pour lui faire un "brouuu" amical).

En revanche, ce qui est drôle chez elle, c'est qu'elle est d'une maladresse peu commune pour un chat : capable de tomber d'une chaise en passant de l'une à l'autre ou de la table basse en marchant sur une revue qui dépasse. En fait, elle ne regarde absolument pas où elle met les pattes ! Ca lui donne un côté pataud très attendrissant !

Pour finir, je vous joins quelques photos des mistinguettes dans leur quotidien laborieux !

A bientôt,

Sandrine"

12-01-11-lubie-okinawa-01.jpg 12-01-11-lubie-okinawa-02.jpg 12-01-11-lubie-okinawa-03.jpg 12-01-11-lubie-okinawa-04.jpg 12-01-11-lubie-okinawa-05.jpg 12-01-11-lubie-okinawa-06.jpg


04 novembre 2011 : adoption de Chamaille, grâce au site

chamaille-adoption.jpgL'adorable CHAMAILLE a été adoptée par l'adoptante de Lubie et Okinawa. Celle-ci vient aider bénévolement depuis peu, et l'idée lui trottait dans la tête de sortir un autre chat du refuge.

Le choix était très dur entre Vargas, Versace, et de nombreux autres, mais finalement l'adorable bouille de Chamaille, qui serait sans doute redevenue sauvage une fois en chatterie, car peureuse, mais si câline, comme l'était Chichou, Glitch et tant d'autres, l'ont fait craquer pour elle.

Elle vivra en appartement avec ses copines.

Merci !

 


Nous avons eu des nouvelles et photos d'Airelle, Lubie et Okinawa, le 02 janvier 2012 :

"Quelques nouvelles de mes deux chipies, Airelle et Hévéa et de la dernière arrivée, le 4 novembre, Chamaille !

L'adoption de Chamaille a changé la donne, le "grand frère" d'Airelle et d'Hévéa, mon gros Lupin, nous ayant quitté en février à l'âge de 17 ans.

Chamaille a passé une petite semaine, d'abord dans la salle de bains (pas très pratique) puis dans la cuisine. Ensuite, n'y tenant plus, j'ai laissé la porte de la cuisine ouverte et elle a pu évoluer comme elle le souhaitait. Au début, elle faisait de brèves incursions dans le reste de l'appartement mais se repliait dans la cuisine dès qu'un événement inattendu survenait : sonnette, pas dans l'escalier, une Airelle crachouillante :-) ...

Airelle, comme prévu, a été la plus rétive mais Chamaille est un ange tombé du ciel : elle n'a jamais craché ni grogné contre ses nouvelles copines. Hévéa, toujours très sociable avec ses congénères n'a pas eu la moindre réaction agressive contre la nouvelle arrivée mais ça aussi c'était prévisible : Hévéa est une crème de chat.

Doucettement mais sûrement, Chamaille a pris de l'assurance : c'est une petite chatte toute menue, adorable et rigolote et, plus inattendu, en comparaison de la petite chatte craintive et quasiment prostrée qu'elle était à la quarantaine, une grande joueuse !! Alors qu'Airelle et Hévéa se sont bien calmées (elles vont avoir 5 ans cette année : déjà !!!), Chamaille qui aura 4 ans cet été, joue comme un bébé : une balle, une boule d'alu, et c'est parti pendant des heures ! Elle aimerait aussi beaucoup jouer avec ses copines qui sont de vraies pantouflardes et parfois arrive à les motiver pour des courses poursuites dans tout l'appartement. Ce qui ne leur fait pas de mal à ces feignasses : elles ont pas mal grossi et lors des vaccins cet été, à la pesée, la véto a "suggéré" que ce serait bien qu'elles ne grossissent pas davantage. Elles sont aux croquettes "chats stérilisés" et n'ont plus droit à des extras depuis quelques temps : Airelle, ma petite capricieuse, a du mal à le concevoir ! Le retour en arrière étant difficile, je n'ai pas commencé avec Chamaille : elle pèse un poids plume tout en étant bien proportionnée pour sa taille. Elle est néanmoins une petite gourmande et aime absolument tout : elle aime même les chips qu'elle vole et qu'elle va sournoisement croquer à l'abri des regards.

Il est vrai que le choix, lors de l'adoption de Chamaille, n'a pas été facile mais lorsque je vois ce qu'elle est devenue en l'espace de quelques semaines, je n'ai aucun regret : elle a enfin une vie calme et paisible : je crois qu'elle se sent bien ici ! J'allais oublier : elle est super câline, aime bien le soir venir se coucher sur moi, pour se rouler dans tous les sens en ronronnant !! Elle est très indépendante aussi : c'est elle qui décide et ne vient que rarement lorsque je l'appelle. Rien à voir avec Airelle et Hévéa qui ont plus le tempérament "chiot" :-).

Chamaille a aussi fait ses premiers pas sur la terrasse : premiers pas très surveillés du fait de son tempérament "électron libre" qui n'écoute rien :-). J'adore son côté canaille et suis ravie de l'avoir près de moi.

C'est fou, à l'instant, la cocotte vient de sauter sur mes jambes et s'est couchée en ronronnant : elle a dû sentir qu'on parlait d'elle ! Finalement, c'est toujours avec une chatoune sur les jambes que je vous écris, on ne déroge pas à la règle !

Pour finir, je voudrais vous parler d'une petite minette, à la quarantaine, qui me touche énormément parce que très proche de Chamaille en terme de comportement : il s'agit de Sambon, une petite minette qui a l'air très sensible, complètement perdue dans cet environnement, prostrée au fond de son box. Elle me fait énormément penser à Chamaille et je serais prête à parier que, dans un contexte familial calme et serein, elle deviendra ou redeviendra une chatoune adorable et attachante, comme l'est ma petite Chamaille. Alors, si d'aventure, vous passez à la quarantaine pour adopter un chat qui vous rendra votre affection au centuple, allez lui rendre une petite visite, lui faire un petit câlin et qui sait, peut-être que vous serez touchés par sa douceur, sa beauté, sa détresse et aurez envie de la ramener chez vous pour lui offrir la belle vie qu'elle mérite !! Voilà, c'est mon voeu pour la nouvelle année !

Bonne année à tous : salariés, bénévoles, adoptants qui changez à jamais la vie de ces petits délaissés de la vie et de l'amour !

Sandrine"

02-01-12-lubie-okinawa-chamaille-01.jpg 02-01-12-lubie-okinawa-chamaille-02.jpg 02-01-12-lubie-okinawa-chamaille-03.jpg 02-01-12-lubie-okinawa-chamaille-04.jpg 02-01-12-lubie-okinawa-chamaille-05.jpg 02-01-12-lubie-okinawa-chamaille-06.jpg 02-01-12-lubie-okinawa-chamaille-07.jpg 02-01-12-lubie-okinawa-chamaille-08.jpg 02-01-12-lubie-okinawa-chamaille-09.jpg

 


04 avril 2015 : adoption de Solomon

Solomon adoption 1

Arrivé au refuge à l'âge de 6 semaines, Solomon était directement parti en accueil, étant trop petit pour rester au refuge.

Sa famille d'accueil l'a vu grandir et évoluer, et ne peut se résoudre à s'en séparer : Solomon restera donc définitivement dans sa famille d'accueil, devenue famille adoptive.

Merci !

 
retour haut de page
Retour haut de page
 

16 votes. Moyenne 4.94 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Vous pouvez envoyer les nouvelles de vos petits protégés directement sur l'adresse mail du refuge : spasaverne67@yahoo.fr ou sur l'adresse du webmaster : Gribouille_rk@hotmail.com