Titsia

05 juin 2005 : adoption de Titsia, grâce au site

titsia-adoption1.jpg titsia-adoption2.jpg

On en a rêvé, Geneviève l'a fait !! Notre petite TITSIA, un coeur sur pattes, attendait sa famille depuis son arrivée il y a un an, à l'âge de 2 jours.
Un coryza chronique l'a lourdement handicapée pour trouver son foyer, et c'est chez Danielle qu'elle s'est refaite une santé. Nous commencions à désespérer de la voir quitter le refuge, de la voir enfin avoir le droit au bonheur d'être choyée pour de bon.

En ce 5 juin 2005, Geneviève, la marraine d'Alkaline, est venue nous rendre visite, et avait dans l'idée de repartir avec un minou, sans s'être fixée un choix particulier. Titsia a su charmer cette dame au grand coeur en jouant avec la lanière de son manteau, et c'est avec beaucoup d'émotion (Danielle en tête !...) que nous l'avons vue partir vers son avenir que nous espérons rose, gai, et plein d'amour !

Un énorme, énorme merci pour cette belle adoption !

 


Le soir même, nous avons eu des nouvelles de Titsia !

"Titsia à Strasbourg, ce dimanche 5 juin 2005

Après un voyage durant lequel je n’ai presque pas cessé de miauler, j’ai essayé d’ouvrir cette caisse de voyage mais sans succès (pourtant j’arrivai bien à sortir mes patounes à travers la grille), je suis allée chez le fils, Sylvain et Danielle pour rendre la voiture. Comme ils voulaient me connaître j’ai fait un petit tour dans leur appartement, puis je suis retournée dans la caisse de voyage sans difficulté. J’ai encore un peu protesté dans la voiture et dans les escaliers (c’est au 4ème) et enfin j’ai fait le tour de mon nouveau propriétaire. Les jeunes m’ont trouvée sympa et belle. Je suis même montée sur le dos de Sylvain !

Si je veux, j’ai une grande chambre pour moi toute seule avec panier et fauteuils, il y a aussi des joujoux mais j’ai bien apprécié la ficelle qu’elle a faite pendre à une clef de porte. Elle m’a montré la litière dans la salle de bain. Je suis allée dans la baignoire et le filet d’eau qu’elle a fait couler m’a fait partir. Elle m’a donné de quoi manger dans la cuisine.

Ma maîtresse rigole toute seule. Après avoir allumé l’ordinateur elle a voulu écrire sur cette machine mais je l’en ai empêchée. Je voulais moi-même écrire mais cela donnait n’importe quoi.

Elle a fini par s’allonger devant la télévision. Je n’ai pas arrêté de renifler partout. Je suis montée sur le piano. J’ai commencé à donner de petits coups de patte sur les objets qui s’y trouvaient, elle les a reculés. Je suis montée sur la table de la cuisine, elle a dit « non » et m’a remise par terre. J’ai voulu monter sur celle de la salle à manger. Elle a dit d’une voix très ferme « non », alors je ne suis pas montée. J’ai recommencé encore à la cuisine, elle a encore dit « non » mais j’ai désobéi et ronronné, elle m’a prise et remise par terre.

En revanche elle ne voyait plus clair parce que je me suis beaucoup frotté à son visage et à ses lunettes. J’ai fini par m’endormir sur sa poitrine par petit temps de trois à quatre fois. C’est tout juste si elle pouvait encore voir la télévision. C’est drôle ces images qui bougent. Comme la table à repasser était ouverte juste en face de la télé, je suis montée dessus et j’ai regardé un petit moment en donnant l’impression de beaucoup m’y intéresser. Mais c’est la publicité qui m’amusait le plus.

Quand elle a préparé son repas, comme je miaulais et que j’étais dans ses jambes, elle m’a prise dans ses bras et je suis restée sur ses épaules. Pas trop tranquille, elle a fait attention à ce que je ne saute pas sur la cuisinière. Elle s’est dite que par grand froid cette écharpe que je représentais tenait bien chaud !

En fait elle écrit à ma place et comme elle ne m’entendait plus, parfois je miaule un peu, elle s’est retournée et m’a vu trônant sur…la table de la salle à manger, qui se trouve non loin de l’ordinateur. Elle n’a rien dit, a souri et s’est remise à écrire. Quand elle aura fini, elle m’enlèvera de là, si j’y suis encore…Mais comme je l’ai fait craquer, elle ne me grondera pas….

Titsia

A suivre".

 


Le lendemain, le 7 juin 2005, des nouvelles de Titsia nous proviennent :

"Les premiers jours de Titsia dans son nouveau domicile 8 juin 2005

J’ai plutôt mal dormi la première nuit. En fait je me demandais comment les évènements allaient se passer car elle venait sur moi dans mon lit, puis partait, puis revenait et je me demandais si je n’allais pas l’écraser en dormant. Bref à 1 heure du matin je ne dormais pas encore même si je m’étais sans doute assoupie quelque fois depuis 23h30, heure à laquelle je m’étais couchée. Effectivement très tôt le matin j’ai posé ma tête sur la minette. Pas d’inquiétude, elle en a réchappé !

Faire de la cuisine avec mademoiselle perchée sur mes épaules je peux dire que c’est un exploit non seulement pour se mouvoir mais aussi pour rester zen et ne pas avoir peur qu’elle saute sur la cuisinière trop près de l’eau qui bout ou sur la porte du four ouverte pour récupérer ma quiche au fromage.

Faire un peu de gymnastique et quelques abdos avec Titsia sur le ventre ou la poitrine est un bel exercice, vraiment drôle.

Essayer de vous maquiller avec la minette à proximité, vous vous transformez en clown : pas moyen de se voir dans le miroir, les géniteurs de la minette n’étaient pas des miroitiers, je vous le garantis. Autre exercice : brossez-vous les dents avec un poids sur les épaules, c’est particulier, je vous assure.

Taper un texte avec mademoiselle qui vous masque la moitié du clavier, c’est tout un poème.

Bref à filmer, mais je n’ai pas de cameraman à la maison, ni de caméra d’ailleurs.

Lundi soir achat d’un produit pour nettoyer les oreilles, mais mauvaise surprise en rentrant à la maison. Déjà à midi pas de trace de quoi que ce soit dans la litière, déjà le matin j’ai regardé et pisté l’odeur. Sans doute mal réveillée et trop pressée, je n’ai rien vu. En revanche le soir je découvre les crottes de miss dans une couverture qui se trouvait sur un fauteuil de l’ancienne chambre d’un de mes fils. Inutile de gronder sans la prendre sur le fait. Heureusement ce fauteuil (qui ne m’appartient pas) a une housse qui s’enlève : gros nettoyage : les deux coussins en mousses passent dans la baignoire tandis que couverture et housse font deux lessives. Je mets une crotte dans la litière et la montre à mademoiselle. Du coup pour la seconde nuit, je condamne la chambre, mets le panier dans le couloir près de la porte de ma chambre.

--ce n’est plus le clavier c’est la moitié du corps sur mon avant-bras droit : je ne peux plus utiliser la souris –

Cette fois je dors, mais me réveille très tôt, elle miaule et je me rends compte qu’elle voudrait rentrer dans la chambre dont la porte est fermée. L’appartement est grand et déjà le salon et la salle à manger sont interdits si je n’y suis pas. Mais ma précédente minette avait le même régime. Je perçois qu’elle veut faire ses besoins, je me lève, l’amène à la litière, elle se sauve, je me recouche et peu de temps après une odeur peu agréable me réveille : elle a fait dans son panier où il y a un coussin sur un bout de couverture bleue (vieille couverture coupée en trois morceaux). Mademoiselle ne veut pas comprendre, elle ronronne, je suis toutefois assez fâchée. Je mets le coussin et la couverture dans la machine et j’enferme Titisia dans la salle de bain qui est grande et claire. Je retourne dans mon lit pour une bonne demi-heure. Elle n’a même pas miaulé. Ce miaulement qui le lundi matin quand j’ai refermé la porte de mon appartement pour aller travailler me faisait un pincement au cœur. Je la retrouve couchée dans le pot de fleur (assez grand) qui se trouve au bord de la baignoire ! Si lundi je lui laisse l’accès à ma chambre, la cuisine la salle de bain, ce mardi je ferme la porte de la salle de bain pour pouvoir laisser la fenêtre ouverte et permettre aux coussins de mousse de sécher. Je mets la litière dans le couloir et remets une couverture dans le panier. En rentrant ce soir : rien dans la litière et une lessive ! (dans le panier)

Aujourd’hui mardi j’ai réussi à converser avec le vétérinaire de Saverne, nous avons parlé de la santé de la puce et je lui parlais aussi de propreté. Mettre une crotte dans la litière, cela n’a pas marché. Le bac n’est pas couvert, peut-être faut-il un bac fermé, ou un autre bac, ce dernier a peut-être gardé une odeur spécifique de mon ancienne minette ou bien le type de litière ne convient pas, mais je n’ai pas de copeaux de bois. La couverture ? Curieux un chat ne dort pas là où il fait ses besoins. Il faut trouver la solution, je ne peux malheureusement pas rester éveillée et la surveiller toute la nuit et je dois bien aller travailler durant la journée. Je vais devoir réduire son territoire la nuit et en mon absence, enlever le panier, la surveiller plus le week-end car je serai plus présente. Lundi prochain je l’emmène chez le vétérinaire, nous en reparlerons. Elle est sans doute encore stressée, même si elle n’en donne pas l’impression, aussi et il faut qu’elle s’habitue.

Du coup lundi je ne me suis pas occupée des oreilles mais ce soir j’ai pris le temps de le faire. Nous recommencerons encore demain ou jeudi car elles sont sales et je ne suis pas très à l’aise avec un coton tige, j’ai commencé avec des mouchoirs en papier. En revanche je l’ai brossée durant ces trois jours et j’en ai enlevé des poils. Elle accepte la brosse et joue même avec.

Tiens j’ai eu un peu de calme, elle se trouvait sur le dossier d’un des fauteuils du salon mais elle est revenue et s’est installée sur la table près de l’écran, pas pour longtemps…partie en miaulant comme si elle cherchait quelqu’un ou quelque chose. Je ne comprends pas le langage chat, normal je n’ai jamais su apprendre une langue étrangère !

La suite au prochain numéro..."

 


Le 21 août 2005, nous avons eu quelques nouvelles de Titsia, revenant de vacances !!!

"Bonjour,

Rentrée du sud vendredi 19/08 après une nuit dans le train, me voici de retour à Strasbourg. J’ai donc appris le départ d’Alkaline à mon retour, triste nouvelle.

Titsia a beaucoup apprécié le sud, les ballades en laisse, les grandes siestes dehors sous un chêne, la chaleur et le soleil. Très calme depuis notre retour, elle peut sortir sur le balcon mais sous surveillance, lorsque dans ma cuisine je peux avoir un œil sur elle. Mais elle fait preuve d’une grande sagesse. J’ai bien essayé de lui laisser toute liberté de sorties dans le sud, mais Mademoiselle n’était pas très raisonnable allant droit devant elle. Je suppose qu’elle aurait pu aller loin. Néanmoins si je devais vivre là où j’étais et dans les mêmes conditions, après trois semaines de sorties en laisse, je pense que je pourrais lui laisser la possibilité de sortir sans contrainte. Elle goûtait à tout : fourmi, sauterelle et si elle avait réussi à en prendre un : lézard. De chouettes jouets ! Elle a même goûté le romarin ! Elle adore le soleil !

Je vois que rien ne s’améliore dans les abandons et proliférations. Je suppose que je dois choisir un autre filleul et cela est bien difficile.

Titisia dort sur mes genoux, elle vous salue !

Bon courage."

 


Le 25 octobre 2005, nous avons eu des nouvelles de la petite puce :

"C'est moi, Titsia,

Et oui un peu de nouvelles depuis le temps. Je vais bien. J’ai été chez le véto vendredi car j’éternue encore, ce sacré coryza revient. On me donne un nouveau traitement et ça marche, on dirait. Ma maîtresse me fait des inhalations à base d’eucalyptus et du clapping, c’est sa kiné qui lui a appris. Cela aussi donne des résultats. Quand elle me fait du clapping, je fais l’avion avec les oreilles. Sinon j’ai pris du poids et je deviens de plus en plus futée. Maintenant je ne bois plus que l’eau qui coule des robinets.

Je crois que je me suis vexée car ma maîtresse m’a appelé « Saccaï », c’était son ancienne qui a vécue 17 ans. Or elle ouvrait les portes et buvait l’eau qui coule. Maintenant j’ai compris aussi comment ouvrir les portes, du moins j’ai trouvé ma méthode ! J’ai un sacré tempérament, ce qu’a confirmé le véto. Mais attention je suis rentrée dans son bureau en laisse, admirée par une cliente et la secrétaire ! Non je ne me prends pas pour un chien ! Une copine à ma maîtresse lui a donné un petit arbre à chat car ses deux chats ne s’y intéressaient pas. Moi j’aime. D’abord pour faire mes griffes et puis pour jouer avec la balle qui se balance et comme on me met tous mes joujoux dans la boîte, j’y rentre et sort tout ou m’y installe juste le temps de sortir la tête du trou. Ma maîtresse dit qu’elle a un gosse de 3 ans dans la maison qui laisse traîner tous ses jouets. A vrai dire j’aime la rendre furieuse car tout ce que je peux attraper avec ma patoune et faire tomber des meubles et tables me ravit ; soit elle rit, soit elle crie ! D’accord je peux casser. Mais j’adore les crayons et les bâtons de rouge à lèvres : ça roule ! J’adore aussi toutes les capsules de bouteille, je les lance avec la patte, je les prends dans la gueule, je les cache sous les meubles qu’on ne peut pas déplacer et je miaule pour qu’on aille les chercher. Où sont passé mes balles, on ne les retrouve pas. Je suis plus indépendante mais réclame aussi beaucoup de câlins. Bref je crois que tout va. Parfois elle me menace de retourner à la SPA, mais je sais qu’elle ne le fera pas. Léchouilles.

Titisia


Le 21 mars 2006, nous avons eu quelques nouvelles de Titsia :

"Bonsoir,

Merci pour les photos. J’en connais une autre qui est une vraie chipie. Elle va bien, râle quand je ne prends pas le temps de jouer à la balle avec elle, j’ai dû en racheter car je ne sais ce qu’elle en fait et malgré mes recherches sous les meubles, je ne les retrouve pas. Sans doute va-t-il falloir que je déménage ! !! (...)

Dimanche le défilé du carnaval passait presque devant chez moi, et j’ai constaté que Mademoiselle n’aimait absolument pas la musique de carnaval. Je lui ai montré par la fenêtre ce qui se passait, elle s’est calmée, mais elle a beaucoup miaulé de protestations !!! Je ne peux pas dire qu’elle avait peur, c’était vraiment « qu’est-ce que c’est que ce souque ? ». Si je rentre à midi, quand je la retrouve le soir elle est « relativement » calme. Mais si je ne rentre pas, le soir alors elle est infernale !!! Elle finit bien sûr par se calmer.

(...)A bientôt"

 


Le 1er juin 2006, presqu'un an après son adoption, la "petite" Titsia nous a fait parvenir de belles photos d'elle... quel changement !!!

 

01-06-06-titsia-01.jpg 01-06-06-titsia-02.jpg 01-06-06-titsia-03.jpg 01-06-06-titsia-04.jpg 01-06-06-titsia-05.jpg

 


Le 13 octobre 2006, nous avons eu avec grand plaisir, des nouvelles de la "petite" Titsia :

"Titsia se porte bien. Ci-joint une photo des vacances au pied du chêne où elle a grimpé plusieurs fois et il m’a fallu une fois prendre une échelle pour la récupérer !! Une autre photo où l’on peut voir que mademoiselle aime boire l’eau qui coule du robinet !

Bonne soirée"

13-10-06-titsia-01.jpg 13-10-06-titsia-02.jpg

 


3 ans après les dernières nouvelles et photos, nous avons eu le plaisir d'en recevoir de son ancienne famille d'accueil, le 27 décembre 2009 :

27-12-09-titsia-01.jpg 27-12-09-titsia-02.jpg 27-12-09-titsia-03.jpg 27-12-09-titsia-04.jpg 27-12-09-titsia-05.jpg

 


C'est avec plaisir que nous avons eu des nouvelles et photos de notre Titsia adorée, le 15 août 2010 :

"Bonjour,

Elle a été impeccable dans le train, franchement elle est toujours aussi super ! au retour elle a été prise en photo par une passagère qui partageait ma cabine couchette. Cette dame très étonnée n’en revenait pas, elle-même possédant un chat (de Haguenau)

Cependant je n’ose vraiment pas la lâcher seule dans la nature, ce qui fait qu’à 6h du matin je dois me lever pour aller la promener !

Bon courage avec cette surpopulation.

Geneviève"

15-08-10-titsia-01.jpg 15-08-10-titsia-02.jpg


Le 11/05/11, l'ancienne famille d'accueil de Titsia nous a fait parvenir des photos, ainsi qu'une vidéo de la puce :

http://www.youtube.com/watch?v=rmx5Shx0XfU

11-05-11-titsia-01.jpg 11-05-11-titsia-02.jpg 11-05-11-titsia-03.jpg 11-05-11-titsia-04.jpg 11-05-11-titsia-05.jpg 11-05-11-titsia-06.jpg

 


Le 19 août 2012, nous avons eu des nouvelles et photos de Titsia, par son ancienne famille d'accueil :

"Titsia passe quelques jours de vacances chez nous, et j'en profite pour envoyer des photos pour le site, sa maman est OK.

Titsia va bien, elle est très sage, et facile à garder.

Nous jouons, faisons des câlins, et passons de bons moments ensembles ; je redécouvre le plaisir d'éplucher des légumes avec un chat sur les épaules."

19-08-12-titsia-01.jpg 19-08-12-titsia-02.jpg 19-08-12-titsia-03.jpg 19-08-12-titsia-04.jpg 19-08-12-titsia-05.jpg 19-08-12-titsia-06.jpg

 


Le 25 février 2013, nous avons eu des nouvelles et photos de Titsia :

"Bonjour,

Titsia est toujours en forme, elle mène sa petite vie de chat d'appartement regrettant sans doute quelquefois de ne pas sortir. Mais elle est très patiente et attend d'être dans le sud ! Elle se console en montant le plus haut possible. Elle reçoit toujours tous les visiteurs avec grand entrain, caresses et curiosité, les accompagne quand ils partent, et surtout, elle est toujours une extraordinaire compagne, voire "nounou" pour les enfants.

Ci-joint quelques photos.

Bonne continuation et bon courage.

Geneviève"

25-02-13-titsia-01.jpg 25-02-13-titsia-02.jpg 25-02-13-titsia-03.jpg 25-02-13-titsia-04.jpg 

 


Le 28 juillet 2013, nous avons eu des photos de Titsia, en vacances chez sa "nounoucats" :

titsia-28-07-13-3.jpg titsia-28-07-13-2.jpg titsia-28-07-13-1.jpg

 
retour haut de page
Retour haut de page
 

20 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Danielle et =^.^= 16/05/2014

Titsia a fêté ses 10 ans hier !
Joyeux anniversaire ma crapette et à bientôt pour les vacances =^.^=

Ajouter un commentaire
 

Vous pouvez envoyer les nouvelles de vos petits protégés directement sur l'adresse mail du refuge : spasaverne67@yahoo.fr ou sur l'adresse du webmaster : Gribouille_rk@hotmail.com