Nono(Marlo)

31 mars 2010 : adoption de Nono, grâce au site

nono-3ff.jpg

NONO a été vu sur le site par une dame cherchant un chat pouvant sortir.

Elle a craqué sur lui et est venue le voir, mais hélas à ce moment-là, il n'était pas adoptable... elle revint donc le 31 mars 2010, pour l'adopter.

Il vivra en maison et aura une petite copine.

Merci.

 


Le 16 avril 2010, nous avons eu les premières nouvelles de Nono :

"Bonjour !

Quelques nouvelles de Nono rebaptisé Marlo (petit nom un rien plus macho qui lui correspond bien !)

Le bonhomme a vite pris ses marques et s’est mis à jouer comme un fou seulement dix minutes après son arrivée ! En deux coups de pattes, il a éparpillé de joie toute sa litière (heureusement encore propre) dans la pièce et est tombé amoureux d’une souris grise canne à pêche. Un vrai guépard ! Sa puissance et sa vivacité nous ont bluffés, il est grand et tout en muscles (contrairement à ce qu’on pouvait imaginer d’après sa photo) et fait des sauts impressionnants quand il s’agit d’attraper sa proie (enfin, ce qu’il en reste…).

Au moment des présentations avec notre minette petit format, après la phase d’observation mutuelle, ils se sont craché dessus comme il se doit. Mais à la deuxième rencontre, on a vraiment cru que Marlo allait n’en faire qu’une bouchée ! Le gentil minou s’est mis à souffler avec rage et s’est transformé instantanément en tyrannosaure à crête ! Il lui a littéralement sauté dessus et s’est même montré très agressif envers nous quand on a essayé de les séparer ! Petite frayeur ! Ils ont donc fait « chambre à part » quelques temps, ce qui a permis à cet ado rebelle de se calmer.
Nous avons alors découvert un gros nounours tendre et câlin (ouf !). Un vrai chaton dans un corps d’adulte !

Il a nettement montré sa préférence pour mon mari sur lequel il s’est très vite installé confortablement en ronronnant. Il a ensuite pris possession du canapé à peine assez grand pour lui !
Il a en revanche fallu quelques jours pour qu’il m’adopte, alors que je le dévorai des yeux ! Il est tellement beau, félin, royal mais aussi maladroit et lourdaud, ce qui lui donne tout son charme ! (Il a d’ailleurs séduit en un clin d’
oeil toutes mes copines fans de chats et de votre site).

Au bout d’une semaine, il a fait sa première sortie avec harnais. Ce grand dadet s’effraye et s’émerveille de tout et de rien.

Marlo a alors recroisé notre minette et là, en territoire neutre, drapeau blanc, miracle ! Il n’a plus montré de signe d’agressivité… Quelques jours plus tard, ils ont même réussi à passer une soirée ensemble dans le salon (souris préférée à portée de main pour détourner son attention au besoin). Nous avons donc bon espoir que les coups de peigne s’espacent et qu’ils finissent par se tolérer… Patience …

Depuis deux jours, Marlo sort tout seul sous haute surveillance : c’est drôle de voir comme il s’entraîne à revenir en courant toutes les cinq minutes, pour être sûr de savoir retrouver son chemin ! Il rentre dans la maison, vient chercher une caresse et repart. Ces petites sorties lui permettent de se dépenser et l’épuisent ! Il lui faut bien ça !

Il a aussi pu se frotter à un adversaire à sa taille : le « Gros-Gris » de la voisine, comme on l’appelle ! Il s’est évidemment montré un peu trop téméraire et s’est fait remettre à sa place de blanc-bec en un coup de patte bien senti ! C’était amusant de le voir en position de soumission alors qu’il faisait le malin deux minutes plus tôt !
Bref, Marlo apprend la vie et égaye la nôtre !

Merci à vous de vous en être bien occupé malgré les coups de dents qu’il apprend heureusement à modérer en « mordillous d’amour » !

Claudie et Chitrasen"

 


Les photos de Nono sont arrivées le lendemain, 17 avril 2010 :

16-04-10-nono-01.jpg 16-04-10-nono-02.jpg 16-04-10-nono-03.jpg

16-04-10-nono-04.jpg 16-04-10-nono-05.jpg

 
retour haut de page
Retour haut de page
 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire