Irma (Kyara) Bene (Sherkan) Fioul (Krystal) Pierre de Lune (Mamba) Léo

1er juin 2008 : adoption d'Irma

Irma adoption

Après avoir visité notre site, elle est venue nous voir deux ou trois fois et a finalement profité du Week end des portes ouvertes pour adopter IRMA.

Merci, et également pour la collecte de choses.

 


Nous avons eu les premières photos d'Irma le soir même :

Irma Irma Irma

 


Nous avons eu les premières nouvelles d'Irma le lendemain, accompagnées de photos :

"Bonsoir Sylvia,

Voici encore quelques nouvelles de la minette.

Elle s'est déjà bien adaptée à sa nouvelle maison. La nuit a été relativement calme.
Pour le moment, nous l'avons installée dans la chambre de la p'tite (Marine, 13 ans), et elle s'y sent à l'aise. Les deux ont passé la nuit ensemble, Kyara couchée tout contre Marine dans son lit, à ronronner d'aise.

Ce matin, quelques miaulements au réveil, pour réclamer des câlins (elle en raffole !). Après le petit déjeuner, Marine est partie à l'école. J'ai rajouté quelques jouets pour la mistinguette (style boule de papier alu suspendu, elle aime beaucoup). Mon ami est parti fin de matinée, la minette était calme, elle dormait à moitié.

Pas de dégâts quand on est rentrées en fin de journée, quelques cd tombés par terre, mais rien de bien méchant, elle était heureuse de nous retrouver après ces quelques heures passées seule.

Nous l'avons "présentée" à mon matou Phoenyx, qui sentait sa présence, même s'il ne l'avait pas encore vu. Ils se sont reniflés tous les deux (mon matou a l'air énorme à côté d'elle !), puis nous les avons séparés à nouveau, histoire d'y aller doucement tout de même. Mon matou a craché deux trois fois, pour montrer que c'était lui le maître, puis il s'est désintéressé de la minette.
Demain nous recommencerons à nouveau, histoire de les habituer en douceur l'un à l'autre. D'ici fin de semaine, je pense qu'on laissera la minette visiter le reste de l'appartement, et faire vraiment connaissance avec Phoenyx, en notre présence bien sûr.
Mais le premier contact s'est bien passé, et je ne pense pas qu'il y ait souci pour la suite alors. J'ai hâte de les voir jouer ensemble !

En tout cas, Kyara est vive, curieuse de tout, mais tout de même moins "boule de nerfs" qu'au refuge lol. Je pense que ça devait être lié au confinement dans son box. Même si pour l'instant elle reste dans la chambre, elle a tout de même un territoire bien plus grand pour se défouler et faire des bêtises !

Je vous envoie encore ci-joint quelques photos prises ce soir, un peu plus belles que celles d'hier, Kyara a daigné prendre la pause.

Bonne soirée, et à très bientôt !

Et un gros câlin à tous les minous restés au refuge"

Irma Irma Irma Irma

 


Nous avons reçus des nouvelles d'Irma, le 16 juin 2008 :

"Quelques nouvelles de la petite puce Kyara. 

Elle se porte on ne peut mieux.... Elle déborde toujours autant d'énergie. Quand elle n'est pas à sauter dans tous les coins, elle course Phoenyx dans tout l'appartement. Ils s'entendent plutôt bien tous les deux, et jouent ensemble, même si c'est souvent Kyara qui est demandeuse à la base.

Par contre, je pense que Phoenyx a tout de même un peu de mal à accepter de partager son domaine. Les quinze premiers jours se sont très bien passés, et là, ce week-end, à deux reprises, il a confondu la couette avec la litière (grrrr). J'espère que ça ne va pas durer. 

Depuis son arrivée (le 1er juin), où elle pesait 1,180 kg, Kyara a pris un peu de poids, elle pèse à présent 1,410 kg. C'est une gourmande. Non contente de vider sa gamelle, elle va régulièrement piquer dans celle de Phoenyx. Pourtant, lui n'a pas de nourriture pour chatons, mais cela n'a pas l'air de la déranger plus que cela.... Je vous enverrai d'autres photos prochainement, quand je les aurai transférées."

 


Voici les photos d'Irma, reçues le 17 juin 2008 :

Irma Irma Irma Irma Irma Irma


Le 25 avril 2009, nous avons eu des nouvelle et photos d'Irma que nous découvrons adulte !

"Bonsoir Sylvia, 

Cela fait une éternité que je n'ai pas donné de nouvelles de la minette, mais le temps passe si vite...

Elle se porte comme un charme. Voilà bientôt un an (le 1er juin) qu'elle est arrivée chez nous, et malgré les quelques bêtises qu'elle peut faire, elle nous apporte tellement de bonheur en retour, qu'on lui pardonne très facilement. 

Là pendant que j'écris, Kyara est sur mes genoux, et j'ai droit à un gros ronron. Mais attention, c'est elle qui choisit les moments où elle a envie d'un câlin (bon ça va, c'est quand même très souvent !). Mais si j'ai le malheur de vouloir lui faire un câlin alors qu'elle n'a pas envie, elle sait me le faire comprendre aussi. 

Sinon, elle s'est bien adaptée à la vie en appartement. Quand il fait beau, elle sort sur la terrasse se dorer au soleil. Mais elle n'a toujours pas compris que les mouches volent trop haut pour elle, elle est trop marrante à leur miauler après, l'air de dire "Approchez-vous que je puisse vous attraper". 

Je pense que je vais bientôt vous rendre une petite visite à nouveau. Elle vient de perdre son pote Phoenyx, et n'a plus personne pour jouer avec elle, elle s'ennuie un peu, alors il lui faut un copain à nouveau. 

En attendant, voici quelques photos de notre chipie préférée. J'ai acheté un grand arbre à chats en février, qu'elle a tout de suite adopté ! Il suffit de voir les photos pour comprendre combien elle est malheureuse... 

A très bientôt !

Régine"

Irma Irma Irma Irma

 


10 mai 2009 : adoption de Bene

Bene adoption

L'adoptante d'Irma souhaitait lui prendre un petit compagnon, plutôt adulte, mais finalement en voyant les chatons arrivés quelques jours plutôt, elle craqua sur le petit BENE.

Merci.

 


Le 3 juin 2009, nous avons eu des nouvelles et photos de Bene et Irma :

"Bonjour Sylvia,

J'en profite pour vous donner quelques nouvelles de Sherkan/Bene : il se porte à merveille ! Il s'est vraiment bien adapté, très copain avec Kyara (qui est super heureuse d'avoir un ptit copain de jeu à nouveau, même si au début elle ne faisait que lui grogner après). 

Il accumule bêtise sur bêtise, touche à tout, surtout quand on lui dit "non" mdr. Il a très bon appétit, et préfère bien sûr les croquettes de Kyara aux siennes (et l'inverse est vrai également !). 

Il est super câlin aussi, et quand il ronronne, on croirait un moteur de diesel tellement il ronronne fort. C'est un amour sur pattes.

Je vous joins quelques photos prises depuis son arrivée chez nous, seul, et avec Kyara.

Bonne journée, et à très bientôt !

Régine"

Irma Irma Irma Irma Irma Irma Irma

 


Le 18 juillet 2009, nous avons eu des nouvelles de Bene et Irma :

"Bonjour Sylvia,

Quelques nouvelles de Sherkan...

Il va très bien, une vraie boule d'énergie ! Il passe des heures et des heures à jouer avec Kyara, à se courser dans tout l'appartement, avant de faire la sieste... puis de recommencer. 

Hier, je l'ai emmené chez le véto, pour le rappel du vaccin : il a été adorable, s'est laissé examiner par la véto sans broncher, et aucune réaction quand elle lui a fait sa piqûre. ADORABLE tout simplement.

Mon petit Sherkan n'est plus si petit que ça : à 4 mois et demi, il fait déjà ses 2 kilos, et les 2/3 de la taille de Kyara. La véto m'a dit que ça allait être un très grand chat. Génial. 

Voilà les dernières nouvelles. Je vous remettrai des photos très bientôt.

Un énorme câlin à tous les matous du refuge.

Régine"

 


Le 9 septembre 2010, nous avons eu des nouvelles et photos de Bene et Irma :

"Coucou,

Je n'ai pas donné de nouvelles de Kyara (Irma) et Sherkan (Bene) depuis un sacré moment ! Mais le temps file si vite aussi…

Les deux sont en pleine forme. Ils s'entendent toujours aussi bien, c'est un vrai plaisir de les voir jouer ensemble. Leur journée type : se réveiller quand je me lève, réclamer la gamelle et jouer à "qui mange le plus vite" (c'est toujours Kyara qui gagne, surtout quand je leur donne un peu de pâtée !). Ensuite, les deux se précipitent dans la salle de bains en même temps que moi, et sautent dans la baignoire, puis me regardent d'un air éploré pour que j'ouvre le robinet et fasse couler un filet d'eau. Ils adorent ça ! Sherkan met même la tête dessous, alors que Kyara se contente de boire, et parfois, elle lèche l'eau qui coule sur la tête de Sherkan, c'est trop rigolo à voir.

Ensuite, quand je ressors de la salle de bains, c'est l'heure des jeux : j'ouvre la porte fenêtre donnant sur le balcon, pour aérer, et les deux s'amusent alors à faire des courses-poursuites dans tout l'appartement. Gare si je suis sur leur chemin ! En général, ça dure un bon quart d'heure avant qu'ils ne se calment. Puis, épuisés par un démarrage de journée si difficile, ils s'allongent, dans le panier, ou sur l'arbre à chats, ou le canapé, selon leur envie, pour faire une bonne sieste… La journée est entrecoupée de pause repas (croquettes) et de longues siestes.

Le soir quand je rentre, dès que j'approche de la porte d'entrée, avant même d'avoir pu mettre la clé dans la serrure, Kyara et Sherkan sont de l'autre côté de la porte, à m'attendre. J'ai alors droit à une séance de ronrons et de câlins pour m'accueillir, c'est adorable, difficile de ne pas craquer !

Le soir, en général, Sherkan dort sur le canapé, et Kyara est sur mes genoux, à patouner et ronronner, ou alors tout en haut dans le hamac supérieur de l'arbre à chats.

Sherkan est devenu un grand chat. Je l'appelle mon "bébé", mais il dépasse Kyara (tu peux le voir sur les photos, sur l'arbre à chat, c'est lui qui est couché en bas sur le plateau !). Il est gentil et câlin à ses heures. Il me "parle", et j'adore ça, quand il fait ses "mraouwwww", je n'y comprends rien, mais je lui réponds de la même façon, et on dialogue parfois comme ça pendant quelques minutes (je suis mûre pour les petits hommes blancs mdr). Il est aussi plus câlin depuis que Betsy/Coryzette est chez nous, en vacances.

Kyara quant à elle, c'est ma petite chouchoute. Elle a son petit caractère, c'est elle qui décide des moments câlins. Quand quelque chose ne lui convient pas, elle sait se faire comprendre aussi, et n'hésite pas à rouspéter et crachouiller (mais sans jamais griffer ou mordre), mais je l'adore. Elle a un vrai caractère de chat quoi, et elle me mène parfois par le bout du nez. C'est ma petite puce à moi, et je l'aime pour ce qu'elle est. Kyara a montré un peu son côté "je grogne, c'est moi le chef ici" quand Betsy est arrivée, mais excepté un ou deux petits coups de pattes en 15 jours (tout à fait normal), elle a bien accepté sa présence, et je l'adore pour ça aussi.

Bref, ce sont mes deux amours, mes rayons de soleil, ma joie de vivre, ils m'apportent tellement, que je ne saurai plus me passer d'eux.

Je leur parle souvent de tous leurs potes du refuge, qui n'ont pas eu la chance encore d'être adoptés, de trouver une chouette famille qui saura les aimer, qui attendent, toujours encore, espérant, peut-être un jour, voir la porte s'ouvrir pour eux aussi. J'ai parfois l'impression que les gens ne se rendent pas compte du bonheur que ça peut être d'adopter un matou dans un refuge, comme s'ils étaient "reconnaissants", comme s'ils le sentaient. En tout cas, moi je peux dire que mes deux loulous me le rendent au centuple, et je ne regrette absolument pas d'être passée par le refuge plutôt que d'adopter par un autre biais.

J'espère qu'il y a aura beaucoup d'adoptions samedi, pour la journée Adoptions, ils le méritent tous tellement !

A bientôt !

Régine"

Irma Irma Irma Irma 


11 septembre 2010 : adoption de Fioul :

Fioul adoption

Le parcours de FIOUL est unique. Cette petite chatte est arrivée toute sale, nous pensions qu'elle était tombée dans un tonneau de fioul. En fait il s'est avéré qu'elle ne pouvait pas ouvrir sa mâchoire, et donc ne pouvait se laver.

Grâce à votre solidarité, un scanner a pu être effectué et elle a pu être opérée. Et ce fût un succès !

Vous pouvez retrouver son histoire sur ces trois liens :

- Fioul au refuge

- Fioul, l'opération

- Fioul revit.

Ce 11 septembre 2010, lors de la journée spéciale "adoptions", Fioul a enfin trouvé un foyer. Cette petite chatte adorable, du fait de son ancien problème, n'attirait personne. Mais une bénévole, qui avait déjà craqué sur elle, se décida et lui offrit un foyer.

Elle ira donc rejoindre Irma et Bene et vivra en appartement.

Son arrivée dans sa nouvelle famille est racontée ici :

- Fioul dans sa nouvelle famille

Merci !

 


Le 27/09/10, nous avons eu des nouvelles de Fioul :

"Coucou Sylvia,

Un petit mot pour te donner des nouvelles de Fioul, rebaptisée Krystal, par rapport à son histoire, mais également la beauté et la blancheur de son poil.

Voici 15 jours maintenant qu'elle est arrivée à la maison. Un peu timide au début, elle a pris ses aises maintenant, ne se cache plus systématiquement quand je vais la voir pour lui faire des câlins. J'ai même droit à de sacrés ronrons de sa part !

Je l'avais isolée un peu au début, pour qu'elle s'habitue à son nouveau chez-elle, sans stress, et que mes loulous se fassent à son odeur aussi, mais très vite (moins d'une semaine), je l'ai laissé vadrouiller à sa guise dans l'appartement. Même si elle aime rester dans "sa" chambre, à l'abri des regards, elle aime aussi se balader un peu partout dans l'appartement, et explorer tous les recoins.

Mes chats l'ont bien acceptée : Kyara a mis un peu plus de temps, j'ai eu droit à des grognements et crachouillis en règle la première semaine, mais elle s'est calmée depuis, et accepte sans souci la présence de Krystal. Sherkan, quant à lui… est amoureux de Krystal ! Il la suit partout, n'est jamais bien loin d'elle. Elle l'aime beaucoup aussi. Souvent, je les surprends tous les deux à faire la sieste ensemble sur le lit. Pas encore dans les pattes l'un de l'autre, mais toujours très proches.

C'est un vrai bonheur de l'avoir à la maison. Elle est très vive et joueuse, elle croque la vie à pleine dents ! Câline aussi, quand je viens la voir (ce n'est jamais elle qui vient chercher les câlins par contre ; ça a été un gros "plus" pour son intégration, par rapport à Kyara qui avait peur de perdre sa place auprès de moi), elle adore ça, ronronne aussi fort qu'elle peut, me donne des coups de tête comme pour dire "encore". Et j'ai droit, quand je suis allongée près d'elle, à des petits bisous sur le nez. C'est adorable, et craquant.

Je l'aime cette petite puce, elle me fait complètement craquer. J'ai trois boules d'amour à la maison, un vrai bonheur.

J'ai fait quelques photos, mais elles ne sont pas top, je t'en enverrai quand j'en aurai de vraiment belles de la mistinguette.

A bientôt !

Régine"

 


Nous avons eu des nouvelles et photos de Fioul et compagnie, le 13 octobre 2010 :

"Coucou Sylvia,

Mes loulous me tannent pour que je te donne quelques nouvelles d'eux. Alors je cède le clavier à Krystal/Fioul.

"Coucou Sylvia, tu te souviens de moi ? Bah oui, forcément, comment aurais-tu pu m'oublier, je suis une célébrité quand même, bien malgré moi !

Ca fait maintenant un mois que je suis dans ma nouvelle maison, avec deux potes poilus, Kyara (Irma) et Sherkan (Bene). Au début, quand je suis arrivée, je n'étais pas super rassurée, Kyara me grognait sans arrêt après. Pourtant, je suis très gentille, pas embêtante du tout, je sais bien qu'elle était la première, je n'ai pas envie de lui piquer sa place, alors je m'efface un peu. Mais comme je suis très sociable, ça n'a pas duré longtemps, elle m'a vite acceptée, et maintenant, on dort même ensemble parfois.

Sherkan lui, il est trop drôle, il me suit partout. Je vais te dire un petit secret : je crois qu'il est amoureux de moi. Mais chut, je ne t'ai rien dit, je fais semblant de ne rien voir, c'est rigolo. Il fait des mraouwww quand il ne me voit pas, il me cherche, et moi, je me garde bien de répondre, je le laisse un peu chercher hihi. Je l'aime bien, il est gentil, et on joue souvent ensemble. Je joue aussi parfois avec Kyara, elle aime beaucoup faire des courses poursuites avec moi, dans tout l'appartement.

J'ai une petite vie bien rodée maintenant : le matin, quand notre deux pattes se lève, elle vient nous faire des câlins à chacun : d'abord Kyara, puis Sherkan et moi. J'aime beaucoup ces moments-là. Je n'ai plus peur à présent. Dès que je la vois approcher, je ronronne, je sais qu'elle aime ça, alors je peux bien lui faire plaisir aussi. Et puis, j'adore quand elle me caresse, c'est tellement bon.

Ensuite, une fois la séance câlins terminée, elle prend son petit déjeuner. Là, c'est le moment préféré de Kyara : elle lui saute sur les genoux, et pattoune, et ronronne. Après, enfin elle s'occupe à nouveau de nous : elle nous met de l'eau fraîche, et de bonnes croquettes, miam.

Une fois le ventre plein, c'est le moment du repos, alors on fait tous les trois la sieste, sur le lit, l'arbre à chat, le canapé, le fauteuil… selon notre envie. La journée se passe entre dodos et repas.

Le soir, quand notre deux pattes rentre du travail, Kyara et Sherkan l'attendent tous les deux impatiemment devant la porte. Moi, je fais comme eux, je l'attends aussi, mais un peu plus loin (je suis encore un peu timide malgré tout). Et c'est à nouveau une séance de câlins pour chacun de nous. Puis, jeux, repas…

L'autre deux pattes est sympa aussi, mais j'ai encore un peu peur de lui. Il a une voix plus grave (il paraît que c'est normal chez un "homme"), alors je n'ose pas vraiment m'approcher de lui, je me méfie encore. Mais il est gentil, il nous donne aussi à manger parfois.

Ah j'oubliais, ma deux pattes a enfin compris qu'il y a un jeu que j'adorai : au lieu d'aller manger les croquettes dans ma gamelle, elle les lance, les fais glisser par terre. Moi, je m'éclate à les attraper, je leur saute dessus, je les chasse, et pour finir, je les mange… avant d'attaquer la prochaine croquette !

J'aime cette vie, j'ai des potes sympas, une gamelle toujours pleine, des câlins, le bonheur quoi !

Alors voilà, je profite de l'occasion pour te dire merci, de t'être si bien occupée de moi, toi et tous les autres salariés et bénévoles du refuge, d'avoir fait ce qu'il faut pour m'opérer. Maintenant, je peux vivre comme toutes les autres minettes, et je suis super heureuse !

Je t'envoie quelques photos de moi et mes potes, comme ça tu verras par toi-même :o))

Pleins de ronrons, et à très bientôt.

Krystal""

Irma Irma Irma Irma Irma Irma

 


Le 16/12/10, nous avons eu des nouvelles et photos de Fioul, Bene et Irma :

"Coucou tout le monde !

Bientôt deux mois à nouveau que je n’ai pas donné de mes nouvelles… Au Noël des Animaux, ma Môman m’a dit que j’avais des fans qui avaient demandé comment j’allais… alors je prends le clavier pour venir papoter un peu avec vous…

Alors tout d’abord, sachez que je vais TRES BIEN ! Voilà trois mois maintenant que je suis dans ma nouvelle maison, que je partage ma vie avec Kyara, Sherkan, ainsi qu'avec ma Môman et mon Pôpa, et je suis très heureuse.

Je suis toujours timide avec les deux-pattes, mais je m’enhardis de jour en jour, je suis de plus en plus à l’aise.

J’accepte maintenant les câlins de mon Pôpa, mais c’est lui qui vient, moi je n’ose pas encore (peut-être à cause de mon passé ?). En tout cas, au début, il faisait la tête, car dès qu’il s’approchait je me sauvais, et maintenant il peut enfin me toucher un peu lui aussi…

Notre Môman nous achète pleins de jeux : des boules qui roulent, qui font du bruit, des souris, tout récemment on a même eu un nouveau circuit, avec une boule que j’essaie d’attraper, mais elle ne veut pas ! Mais j’y arriverai un jour…

J’aime beaucoup jouer au circuit avec Kyara : on se met chacune à un bout du circuit, et on se passe la boule (enfin, on essaie de l’attraper). Ca fait beaucoup rire notre Môman, je ne comprends pas trop pourquoi…

Mon pote Sherkan devient un peu trop collant avec moi en ce moment, je ne sais pas si c’est l’effet de la neige ? En tout cas, dès qu’il me voit, il roucoule, il se frotte à moi, et il essaie même de me grimper dessus ! Non mais vous imaginez un peu ? Et moi je ne veux pas, alors je lui grogne dessus, mais ça n’a pas l’air de le déranger plus que ça…

Ma Môman essaie aussi de temps en temps de me prendre dans ses bras, pour m’habituer qu’elle dit, mais je n’aime pas du tout, j’ai peur, et je stresse. Alors elle me laisse tout de suite redescendre. Pourtant, Sherkan et Kyara aiment bien (surtout Sherkan), mais moi je n’ose pas. Pas encore. Je vois bien que ça l’attriste un peu, mais c’est comme ça, je ne suis pas rassurée dans les bras d’un deux pattes.

Par contre, quand il s’agit de faire une bêtise, je suis toujours partante ! On s’entend vraiment bien tous les trois pour ça. Quand Môman rentre le soir, on l’attend devant la porte, assis, la regardant d’un air innocent. Elle nous fait un câlin, et ensuite, quand elle voit que par exemple on a descendu tout ce qui traînait en hauteur sur le living, elle râle, mais elle ne fait que râler après nous, car elle ne sait pas qui a fait ça ! C’est vraiment chouette d’être à trois, on ne se fait jamais vraiment gronder comme ça hi hi.

D’ailleurs, Môman dit que deux ou trois chats, c’est presque pareil, faut juste en mettre un peu plus dans les gamelles, et changer nos litières plus souvent. Et pour faire dodo, trois chats sur le lit, c’est chouette, on lui sert de bouillotte :o)))

Tout va donc bien pour moi, je suis heureuse, j’aime ma nouvelle vie, mes potes, ma Môman et mon Pôpa. Par contre, je suis très triste pour mes potes du refuge. Môman m’en parle tous les jours, il y en a de plus en plus, et ça, ce n’est pas cool. Combien d’entre eux n’ont pas la chance que j’ai eu ? Il faudrait continuer à faire passer le message aux deux pattes, leur dire qu’il faut absolument nous faire stériliser (je le suis, est-ce que j’ai l’air malheureuse ?). Alors vous qui me lisez, faites passer ce message svp, et faites-le vous-même, si vous avez des chats.

Bon, je vais lâcher le clavier, j’ai ma toilette à faire, il faut que je sois belle, car je suis une petite star (c’est ma Môman qui le dit hi hi), alors je dois prendre bien soin de moi.

Un gros ronron à tous les bénévoles, à Sylvia, à tous ceux qui ont pris soin de moi, et passez de joyeuses fêtes !

Krystal (Fioul)

PS : Ma maman a joint quelques photos de nous trois : sur les deux premières, on guette les zoiseaux, qui nous narguent, et sur la troisième, c'est l'heure de la sieeeeste !"

Irma Irma Irma 

 


Le 25/03/11, nous avons eu des nouvelles et photos de Fioul et ses amis :

"Coucou Sylvia,

C'est Krystal ! Je viens te donner quelques nouvelles de nous trois. On se porte bien, on est heureux tous les trois ensemble : manger, boire, faire popo, dormir, lézarder, faire des bêtises, la belle vie quoi !

Aujourd'hui était un grand jour pour moi : Môman a ouvert la porte qui donne sur le balcon. Jusqu'à présent, je n'avais pas le droit de sortir, je regardais les insectes et autres tites bestioles par la vitre. Mais aujourd'hui, elle m'a dit, on va tester, et elle a ouvert la porte-fenêtre. J'ai senti des odeurs, un souffle qui me chatouillait le nez. Je n'ai pas osé sortir tout de suite, alors que mes deux potes, Kyara et Sherkan, sont allés tout de suite se prélasser au soleil !

Moi je suis une petite minette prudente, alors j'ai d'abord mis une patte, puis l'autre. Dès que je voyais Môman bouger, je rentrais à nouveau, trop peur de rester toute seule dehors dans cet endroit que je ne connais pas !

Puis, au bout d'un moment, j'ai vu que Kyara et Sherkan se baladait sans crainte, alors j'ai essayé de faire pareil. Je suis sortie, oui oui, j'ai fait un mètre… et un coup d'un vent m'a fait rentrer ventre à terre dans l'appartement !!! Nonnn voyons, je n'ai pas eu peur, c'est juste que je n'avais pas envie d'être décoiffée…

Bon j'avoue, j'ai quand même eu peur, mais juste un petit peu.

Mais je suis ressortie presque tout de suite après, pour explorer ce nouveau domaine. Bon, c'est pas bien grand hein un balcon, mais y'a pleins d'odeurs que je ne connais pas, et même un arbre à chats juste pour nous ! C'est pas cool ça ? J'ai pris un peu le soleil, et j'ai bien aimé ! Môman m'avait caché tout ça, je devrais la gronder de ne pas m'en avoir parlé avant !

Après tout ça, toutes ces émotions, j'étais bien fatiguée, j'ai piqué un roupillon sur ma chaise préférée, en rêvant de soleil, de tits zoiseaux, des p'tits bonheurs tout simples, mais qu'est-ce que j'étais bien :o)))

Je t'envoie quelques photos de nous trois, pour que tu puisses voir par toi-même que tout va bien pour nous !

Krystal"

Irma Irma Irma Irma Irma Irma Irma Irma


Le 20/05/11, nous avons eu des nouvelles de Fioul :

"Coucou Sylvia,

Aujourd'hui, j'ai fait une "promenade" comme dit ma Môman. Début d'après-midi, elle m'a attiré avec des croquettes, puis elle m'a attrapée et mise dans une boîte, je n'ai rien compris ! Bon, je sais que je ne crains rien avec elle, mais quand même, m'attraper comme ça par surprise, c'est pas permis non ?

Kyara et Sherkan me regardait au travers de la grille, Kyara est même montée sur la boîte, mais elle n'a pas eu le droit d'entrer elle, non mais, c'était ma boîte ! Môman y avait mis un coussin douillet, pour que ce soit confortable, alors je me suis couchée dessus.

Puis, elle m'a emmené, d'abord dehors, ensuite elle est allée chercher une grosse machine qui fait plein de bruit, où elle m'a posé à côté d'elle, sur le siège. Elle m'avait déjà emmenée dans cette machine, quand elle m'a adoptée, il y a longtemps maintenant.

On a roulé pendant un petit moment, pas très longtemps, mais comme je n'étais pas super rassurée, je me suis cachée sous le coussin, pour être tranquille.

Puis, on est arrivées à destination. Là, on est sorties de la voiture, et elle a un peu discuté avec une autre deux pattes, puis elles ont enlevé le couvercle de ma boîte. Je faisais ma fière, mais je n'étais pas trop rassurée quand même. La dame m'a palpé de partout, elle a dit que j'étais toute mignonne et très sympa (mais ça je le savais déjà hi hi). Elle a aussi dit que j'étais en pleine forme, et que si Môman n'avait rien dit, on ne pouvait pas deviner que j'avais subi une grosse opération de la mâchoire. Ensuite, elle a pris un truc pointu, et m'a piqué avec dans les fesses, aie. Mais même pas mal, je n'ai pas bronché, pas un miaou, rien, je suis une grande fille, très courageuse. Môman m'a dit que ça y est, j'étais vaccinée, et tranquille pour un an. Je ne sais pas ce que ça veut dire, mais ça doit être important.

Ensuite, Môman a encore un peu discuté avec elle, et on est reparties, dans la machine qui fait du bruit, et enfin j'ai retrouvé mes deux potes Kyara et Sherkan. Quand je suis sortie de la boîte, je crois qu'ils étaient un peu jaloux. L'un après l'autre, ils sont rentrés aussi dans la boîte, ils espéraient peut-être que Môman allait les emmener aussi, mais même pas. Il n'y a que moi qui y ait eu droit, na ! (bon je ne leur ai pas dit que j'avais quand même eu un peu peur, mais vraiment juste un tout p'tit peu).

Môman m'a fait un gros câlin, en disant qu'elle était très fière de moi, et qu'elle m'aimait très fort. Et moi je l'aime aussi beaucoup, alors je lui ai fait un gros ronron.

Sylvia, tu veux bien passer le miaou à tous mes potes poilus du refuge stp ? J'espère qu'eux aussi, ils trouveront très vite une chouette famille.

Gros ronrons.

Krystal"

 


14 février 2014 : adoption de Pierre de Lune

Pierre

Arrivée au refuge le 23 octobre 2013, cette petite minette trouvée est très vite tombée malade. Une bénévole (et famille d'accueil) avait une place disponible chez elle, et elle est donc partie en accueil le 16 novembre 2013, afin de guérir plus vite.

Une fois guérie, Pierre de Lune a pu faire la connaissance des poilus de la maison, trois chats adoptés au refuge de Saverne : Kyara, la plus "ancienne", la reine de la maison ; Sherkan, le "gros nounours" sociabilisateur (qui est tout de suite tombé amoureux de la puce), et enfin Krystal, la petite rescapée.

Pierre de Lune s'est intégrée avec une grande facilité sachant mettre chacun des trois poilus dans sa poche : très respectueuse avec Kyara (qui n'appréciait pas forcément cette nouvelle compagnie, et lui faisant sentir au début comme avec chaque nouveau venu), jouant la séductrice avec Sherkan qui se laisse depuis mener par le bout du nez par la belle, et très joueuse avec Krystal, qui redécouvre le plaisir de s'amuser avec une copine de jeux.

Même si les trois chats cohabitaient sans souci, l'arrivée de Pierre de Lune a permis d'apporter une réelle harmonie entre eux. Kyara s'est un peu posée se rapprochant du coup de son Pôpa et le gratifiant plus régulièrement de câlins (ce qui n'est pas pour lui déplaire !), Sherkan quant à lui est resté fidèle à lui-même, et Krystal met de plus en plus sa timidité au placard à la grande joie de sa Môman.

Les semaines ont passées, laissant place à un grand dilemne : le but d'une famille d'accueil est de prendre soin des chats qu'elle prend sous son aile, de les soigner si nécessaire puis de faire le maximum afin qu'ils trouvent une famille adoptive correspondant à leurs besoins, chaque adoption permettant ensuite d'accueillir un nouveau poilu qui en a besoin. Sauf que... l'arrivée de Pierre de Lune a chamboulé toutes ces belles résolutions. Certes, ce n'était pas le premier chat en accueil, et tous les chats accueillis auparavant ont pu trouver une super famille même si leur départ était à chaque fois un vrai déchirement. Mais c'est la première fois qu'un des chats accueillis apportait un tel équilibre entre les poilus de la maison. La laisser partir pour pouvoir accueillir un autre chat est le but initial. Alors que faire ? La garder et ne plus pouvoir sauver d'autres ? Lui trouver une famille mais risquer de remettre en cause l'équilibre et la sérénité qui règnent à la maison ?

Au final, c'est Monsieur qui a tranché : même si offrir un animal en cadeau est une très mauvaise idée, dans ce contexte un peu particulier c'était le "cadeau" idéal. Pierre de Lune, rebaptisée Mamba, a donc été adoptée en ce jour de la Saint-Valentin, et restera définitivement dans sa famille d'accueil devenue famille adoptive. Une belle perle noire sur pattes qui méritait bien ce joli cadeau non ? 

 


12 mai 2016 : décès de la belle Krystal

"12 mai 2016 - 2h52

Ma belle Krystal, ma princesse

Tu es partie rejoindre les étoiles cette nuit

Tu me laisses, avec un grand vide

Hier soir encore, j’ai joué avec toi à ton jeu préféré, le lancer de croquettes

Et cette nuit, tu es partie, subitement, brutalement

J’ai entendu hurler devant ma porte, j’ai cru que Kyara t’embêtait, comme souvent.

Mais au deuxième hurlement, j’ai bondi du lit, et quand j’ai ouvert la porte, je t’ai trouvé allongée, déjà sans vie, ton petit corps tout chaud, mais tu ne bougeais plus.

Je t’ai appelé, je t’ai demandé de te réveiller, je t’ai secoué doucement, mais rien, tu ne bougeais plus, tu ne réagissais plus.

J’ai même cru sentir ton pouls, est-ce que j’ai rêvé ? ou pas ? est ce que j’aurai dû t’emmener en urgence encore cette nuit ? Je ne sais pas, je ne sais plus. Je sais juste que tu n’es plus là, et j’ai mal, mon cœur pleure.

Tu n’es plus là, à me faire rire avec tes miaulements agacés quand je toussais

Tu n’es plus là, à faire les yeux doux et des mamours à Sherkan, ton amoureux

Tu n’es plus là, pour cracher après Kyara quand elle t’embêtait

Tu n’es plus là pour jouer avec ta pote Mamba

T u n’es plus là, pour venir sur mes genoux, mettre ta tête dans le creux de mon bras, donnant des coups de boule, patounant de plaisir, ronronnant fort

Tu n’es plus là, avec tes grands yeux verts, ta petite langue qui dépassait toujours un peu, ton poil soyeux et si blanc, si pur.

Tu n’es plus là, et tu me manques, terriblement.

J’ai ton image sous les yeux, toi allongée, par terre, sans bouger, juste ton petit corps sans vie, ton âme déjà partie.

Ma puce, ma princesse, ma beauté, j’espère que tu n’as pas souffert. Je n’étais même pas à tes côtés quand tu es partie. Je me suis levée, j’ai couru, mais trop tard, trop tard, tu es partie sans moi.

 

Je me souviens du premier jour où je t’ai vu, au refuge, le jour où j’ai croisé ton regard, un samedi matin, je suis tombée amoureuse de toi, éperdument. Tu avais le poil gras, tu étais sale, repoussante presque, maigre. Mais tes yeux, ton regard m’ont fait chavirer. Je suis tombée amoureuse, et tu n’as plus quitté mes pensées.

Tu avais certainement une bonne étoile au-dessus de toi, un monsieur t’a ramené au refuge, si faible que tu n’aurais pas survécu dehors encore longtemps. Nous avons pris soin de toi, tu as subi radio, scanner, une opération risquée pour te dessouder la mâchoire, probable séquelle d’un coup d’un pied, d’un connard qui a croisé ta route. Pour que tu puisses manger, pour que tu puisses vivre. Tu as gagné ce combat, tu as remonté la pente, tu t’es battue, tu as survécu.

Je suis venue te voir, plusieurs fois, dans ta famille d’accueil, craquant toujours plus sur toi, t’approchant du bout des doigts, petit à petit, pour ne pas t’effrayer. Ma Krystal, ma princesse, tu étais si belle, si craintive. Qu’avais-tu subi pour en arriver à réagir comme ça ? A voir si peur des humains ?

 

Le jour où mon chéri m’a dit que je pouvais t’adopter, que je pouvais te ramener à la maison si je voulais toujours a été un des plus beaux jours de ma vie. Toi, ma petite Fioul (ton nom de refuge), tu allais pouvoir faire partie de ma vie.

 

Le jour où je suis partie faire les papiers d’adoption, j’ai accroché ma voiture en sortant du garage, j’étais tellement nerveuse, tellement anxieuse, et tellement heureuse aussi. Je t’ai cherché deux jours plus tard, pour te ramener chez toi, à la maison, dans ta maison, enfin.

 

Je savais déjà que tu étais une perle, et je ne me suis pas trompée. Une minette adorable, respirant la joie de vivre une fois en confiance, s’amusant d’un rien, séductrice avec Sherkan, un amour de chat. Une minette pas compliquée, vraiment facile à vivre. Se laissant apprivoiser un peu plus chaque jour. Au bout de longs mois, j’ai su gagner ta confiance, tu me laissais te porter même si tu n’aimais pas vraiment ça, je pouvais te câliner, te faire des papouilles à pleines mains, te brosser, te bisouter. Mon amour de chat. Ma petite princesse. Ma Krystal. Si belle, si délicate, si tendre avec moi.

Je t’aime ma puce. Je t’aimais, je t’aime, et je t’aimerai toujours, où que tu sois à présent.

Si tu croises Phoenyx et Gribouille, dis-leur que je pense bien à eux aussi, tout comme je pense à toi. Vous êtes mes bébés, mes amours, partis trop vite, trop tôt."

Kyaraetcie juin2015 30

 


03 novembre 2018 : adoption de Léo

Leogrosplan 1

Abandonné quelques jours après Noël, à l'âge de 12,5 ans, Léo est arrivé au refuge, ne comprenant pas vraiment ce qui lui arrivait.

Il a passé quelques mois, attendant une famille, sans faire craquer quelqu'un. Commençant à dépérir, il est alors parti en accueil mi-avril.

Peu de temps après, une famille s'est intéressée à lui, et a fait sa connaissance, craquant enfin sur lui.

Léo ayant toutefois un petit souci de santé à un oeil, sa famille d'accueil a souhaité l'emmener chez un vétérinaire avant de le faire adopter. Et il s'est avéré que Léo souffrait d'un ulcère. Il a donc eu droit à un long traitement (près de deux mois) ainsi qu'à une opération.
La famille qui avait craqué sur lui était prête à patienter. Toutefois, une fois Léo complètement remis, et malgré plusieurs relances, elle n'a plus jamais donné suite à son souhait d'adoption...

Pendant ce temps, Léo, tenu un peu à part les premiers temps par les chats de la famille d'accueil, a finalement fini par trouver sa place au fil des jours, et à être totalement accepté par eux. 

Pour sa famille d'accueil, c'était le seul frein à son adoption, ne voulant pas que Léo, et ses propres chats, soient malheureux.

Finalement, Léo n'intéressant toujours personne et ayant vraiment trouvé sa place au sein de sa famille d'accueil, cette dernière a décidé de le garder, et est donc devenue sa famille adoptive.

Merci !

 


26 septembre 2019 : décès de Léo

Léo - 1er mai 2006 - 26 septembre 2019 - 16h45

"Mon Léo, mon bébé, ton petit cœur s’est arrêté de battre, à 16h45, ce 26 septembre 2019. Tu es parti dans mes bras, serré tout contre mon cœur.

Mon cœur me hurlait non, ma tête me disait oui, il est temps de te laisser partir, ta vie terrestre est arrivée au bout, ton petit corps n’en pouvait plus.

Merci mon Léo, merci pour tout l’amour que tu m’as apporté, merci d’avoir été là, de m’avoir aimé comme tu m’as aimé, merci de m’avoir tant donné.

Tu le sais, j’ai détesté la personne qui t’as abandonné, lâchement, après t’avoir eu à ses côtés tant d’années, je n’ai pas compris comment elle avait pu, toi si gentil, tu n’étais qu’amour. J’en ai voulu aussi à la personne qui devait t’adopter, et qui finalement, n’a plus donné signe de vie malgré mes relances, alors qu’elle disait avoir craqué sur toi. Et finalement, aujourd’hui je les remercie de t’avoir mis sur ma route, de m’avoir donné la chance de te connaître, de devenir ta gardienne, de pouvoir t’aimer si fort à mon tour, et d’être aimé par toi.

Vole bébé, va retrouver les potes qui t’attendent, de l’autre côté de l’arc-en-ciel, va chasser le papillon, va, serein, sois heureux là où tu es, sans souffrance. Je sais que tu n’avais pas peur de partir, et tu savais que le moment était venu. Mais moi je pleure de ton absence, du vide que tu laisses, j’ai mal de ne plus te savoir là, à courir quand j’arrive, à me coller quand je suis là, à t’imposer, sans cesse à mes côtés.

Ne t’inquiètes pas bébé, je te promets, je ferai attention à moi, même si tu n’es plus là pour me surveiller et me rappeler à l’ordre quand j’en fais trop, mes autres poilus veillent sur moi, ils prendront le relais j’en suis sûre.

Et je sais que le jour où mon heure viendra, tu seras là toi aussi, avec Gribouille, Phenyx, Krystal, et tous ceux que j’ai aimé, pour m’accueillir. On se retrouvera, je pourrai te reprendre dans mes bras à nouveau, te serrer très fort.

Au revoir mon Léo, mon bébé. Je t’aime très fort.

Régine"

Leo 270118 9 20190828 010238

 
retour haut de page
Retour haut de page
 

34 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. Isabelle 17/02/2014

Quand le choix devient une évidence... Il ne reste qu'à se laisser porter par celle-ci (et alors, au diable les principes)... Beau cadeau de St Valentin de Monsieur à Madame et à tous leurs poilus. Belle vie à Mamba dans ce foyer équilibré, plein d'amour et de complicité

2. Dominique 17/02/2014

.............Félicitations !

Ajouter un commentaire
 

Vous pouvez envoyer les nouvelles de vos petits protégés directement sur l'adresse mail du refuge : spasaverne67@yahoo.fr ou sur l'adresse du webmaster : Gribouille_rk@hotmail.com