Hunter Nevada Woody Narcos

20 octobre 2018 : adoptions de Hunter et Nevada

Huntergrosplan Nevadagrosplan

 

Un couple est venu au refuge pour adopter, après la perte de leurs chats (décédés à 12, 13 et 15 ans). Sur notre site, ils avaient repéré Blizard, mais surtout Nevada, Madame ayant un faible pour les chats noirs.

Nevada, jeune matou très timide, n'avait jamais attiré un regard jusqu'à présent, se réfugiant dans les poutres dès qu'il y avait trop de personnes à son goût en chatterie. Nous leur avons expliqué qu'il faudrait certainement du temps à Nevada pour se détendre, qu'il faudrait faire preuve de beaucoup, beaucoup de patience, mais cela ne les a pas découragé pour autant !

Ils ont également souhaité adopter un autre chat, un chaton, qui aiderait Nevada à sortir de sa réserve. Et c'est le jeune Hunter, qui apprécie tellement les autres chats, qui a été choisi. Espiègle et très sociable, c'était le compagnon idéal pour Nevada !

Hunter et Nevada vivront en maison, et pourront sortir s'ils en ont envie, au printemps prochain.

Merci beaucoup !

 


Le 29 octobre 2018, nous avons réceptionné les premières nouvelles d'Hunter et Nevada :

"Bonjour !

Voici maintenant une semaine que vos anciens pensionnaires explorent la maison et prennent leurs marques.

Nevada s'adapte rapidement : après avoir passé sa première journée sous un lit, il se détend et accepte même de prendre une friandise dans ma main mais il est encore hors de question pour lui de se laisser caresser. Il lui a fallu 3 jours pour oser faire le tour de la maison et il commencer à apprécier les rebords de fenêtre avec vue sur les oiseaux et radiateur bien chaud. Il reste méfiant envers nous mais a adopté Hunter comme petit frère et lui fait une grosse toilette à chaque fois qu'il partage un fauteuil avec lui. Il joue également dès que l'occasion se présente (et que nous sommes bien cachés), ce chat pète la forme !

Hunter a quitté sa pièce de réception pour faire le grand tour après 20 minutes ! Très à l'aise avec nous, il est néanmoins un peu faiblard et passe énormément de temps à dormir, ne se levant que pour s'alimenter et visiter sa litière. J'ai l'impression qu'il a un gros ventre et ma femme me signale ponctuellement des diarrhées jaune. Les deux chats sont toujours nourris avec les croquettes fournies lors de l'adoption (que Hunter apprécie de moins en moins) agrémentées d'un sachet fraîcheur par jour pour deux chats. Je trouve aussi que le nez de Hunter devient terne, bien loin du beau rose qu'il a sur sa photo de fiche.

J'aimerai avoir votre avis sur son cas avant de l'emmener visiter un vétérinaire.

Bien cordialement.

Emmanuel." 

 


D'autres nouvelles, peu joyeuses, nous sont parvenues le 31 octobre 2018 :

"Bonjour,

Je reviens de chez le vétérinaire avec une bien mauvaise nouvelle : Hunter semble atteint de la PIF du chat. Je joins à ce message le certificat médical délivré ce jour. J'ai accepté le traitement palliatif proposé en étant bien conscients que les chances de survie de ce jeune minet sont bien faibles.

Cordialement."

 


Le 02 novembre 2018, nous avons appris le décès de Hunter :

"Bonsoir,

C'est avec regrets que je vous annonce la disparition de Hunter, emporté par la PIF du chat après à peine 13 jours passés avec nous. Il s'est éteint ce matin et repose désormais auprès de ses prédécesseurs sous un noyer. Nos pensées vont à Anaïs qui s'est occupée de lui pendant ce qui fût plus de la moitié de sa courte vie.

Cordialement."

Une vie bien trop courte pour un chaton qui avait encore tant à découvrir... Merci de lui avoir offert une chance d'avoir une famille bien à lui. Beaucoup de courage à vous.

 


03 novembre 2018 : adoption de Woody

Woody 271018 14

Après le décès de Hunter, le couple souhaitait adopter à nouveau, afin que Nevada ne se retrouve pas tout seul.

Après un long moment passé en chatterie, à découvrir nos pensionnaires, à hésiter sur l'un ou sur l'autre, finalement c'est notre gentil Woody qui a décroché son ticket de sortie.

Merci !


Le 06 novembre 2018, nous avons réceptionné les premières nouvelles et photos de Nevada et Woody :

"Bonjour !

Le voyage de retour s'est bien passé avec un Woody très calme dans la voiture. Nous l'avons installé dans la chambre d'amis mais tout comme Hunter avant lui, il a rapidement voulu faire le tour de la maison. 

Encore échaudé de sa dernière rencontre avec Marcel au refuge, il a salué Nevada d'un coup de patte au museau mais sans les griffes. La conquête du canapé s'est faite rapidement. J'ai du mal à croire que ce chat vient de la rue tant je le trouve sociable et affectueux. Il est venu dormir avec nous le soir même après avoir testé les surfaces douces disponibles dans la maison. Discret, ce gros pépère ne demande qu'à vivre une vie calme et confortable. Il conserve néanmoins les yeux rivés sur la porte donnant sur l'extérieur à chaque fois qu'elle s'ouvre.

Nevada est métamorphosé : lui, le chat craintif qui faisait des détours de deux mètres lorsqu'il nous croisait est devenu beaucoup plus abordable. La maladie de Hunter l'a privé de compagnon de jeu et Nevada a besoin d'une présence féline pour se sentir rassuré. Il réclame l'attention de Woody à corps et à cris : il se roule en ronronnant devant lui, l'appelle bruyamment et tente de s'approcher au plus près de lui. Le gros déclic est venu hier soir... il se laisse caresser pendant ses séances de séduction et à même l'air d'y prendre goût ! Je ne parle pas d'un contact furtif mais d'un vrai gros câlin intégral avec roulade, tête qui vient au contact de la main pour en redemander et même grattouille du ventre avec les encouragements du jury ! Il relâchait déjà sa garde vendredi matin lorsque je me suis réveillé avec un chat noir couché sur mes pieds mais là, un cap important est franchi !

Le seul bémol actuel semble être l'autosuffisance de Woody qui tolère sans broncher la compagnie d'un autre chat mais qui n'hésite pas à le gifler lorsqu'il se fait trop insistant ou simplement trop proche de lui. Il entent conserver l'intégralité des caresses distribuées pour lui mais globalement, la cohabitation se passe bien.

Je vous donnerai d'autres nouvelles dans les semaines et mois à venir.

Bien cordialement,

Emmanuel"

Nevadawoody 061118 1 Nevadawoody 061118 2 Nevadawoody 061118 3 Nevadawoody 061118 4

 


Le 03 février 2019, nous avons eu le plaisir de recevoir des nouvelles et photos de Nevada et Woody :

"Bonjour !

Comme promis, voici quelques nouvelles de vos anciens pensionnaires.

Nevada est transformé : bien que toujours sur le qui-vive, il est beaucoup plus détendu qu'auparavant. Il demande des câlins de sa voix de corbeau, est très joueur et toujours fourré près de Woody. Il a tendance à partir en courant dès que la porte d'entrée s'ouvre mais sa curiosité est piquée au vif. Je ne lui fais pas encore assez confiance pour sortir avec lui et il déteste encore être porté : pas très pratique lorsqu'il est l'heure de rentrer.

Woody est toujours très à l'aise et est plutôt content d'avoir un camarade de jeu même si ce dernier est souvent beaucoup plus actif que lui. Il prend du poids, est devenu très collant et demande très souvent à nous voir courir avec sa ficelle préférée. Son haleine de camion poubelle en fin de carrière commence également à s'améliorer. Je l'ai emmené plusieurs fois en vadrouille dans le jardin et depuis, il fonce vers la porte dès qu'il sent qu'elle pourrait s'ouvrir. Bon point pour lui, il se méfie des voitures.

Bonne continuation, à cet été pour de prochaines nouvelles !"

Nevadawoody 030219 1 Nevadawoody 030219 2 Nevadawoody 030219 3 Nevadawoody 030219 4

 


23 mai 2019 : adoption de Narcos !

Narcosgrosplan

Ca y est, notre beau mais si timide Narcos a eu la chance de trouver une famille ! Et pas n'importe quelle famille : ce sont les personnes qui ont adopté son frère, Nevada, qui lui ont également ouvert la porte de leur foyer, pour notre plus grande joie !

Arrivé en février 2018, après de longs mois passés au refuge, Nevada avait eu la chance d'être adopté, fin octobre 2018.

Nous avons laissé passer l'hiver, et début février 2019, nous avons pris la décision de relâcher Narcos, ce dernier n'acceptant pas ou très peu le contact humain. Et nous ne souhaitions pas qu'il passe encore de longs mois au refuge, car ce n'est pas une vie pour un chat, le refuge ne doit être qu'une étape transitoire, la plus courte possible.

Toutefois, avant de le relâcher (sur un terrain de relâche, avec une personne qui accepte de garder un regard bienveillant et de nourrir les chats relâchés), nous avons repris contact avec les adoptants de Nevada, les sachant très sensibles et bienveillants envers les chats. Nous leur demander s'il serait possible de relâcher Narcos chez eux, leur expliquant la situation. Monsieur nous a répondu, proposant, plutôt qu'une relâche, de prendre Narcos en accueil quelques temps, pour voir s'il évoluerait et se détendrait enfin, pour permettre une adoption au final ! Bien évidemment, cette option était pour nous la meilleure pour Narcos, nous n'osions pas en espérer autant !

Ils ont pris le temps de réfléchir à deux quelques jours (ce n'est pas une décision à prendre à la légère), et sont revenus vers nous, pour valider leur proposition. Narcos est donc parti le 21 février en accueil-adoption.

Nous avons fait le point avec eux il y a quelques jours, et la bonne nouvelle est tombée : même s'il a fait quelques progrès tout récemment, Narcos reste encore difficile d'approche. Mais malgré tout, ils ont souhaité aller au bout de la démarche, et transformer l'accueil en adoption, faisant confiance à Narcos.

Ce 23 mai, les papiers d'adoption ont été faits, et Narcos est donc officiellement adopté !

Un grand grand merci à vous, adoptants au grand coeur, merci d'avoir accueilli Narcos chez vous, merci de lui offrir un toit et une famille. Savoir que ces chats, qui n'attirent pas grand monde finalement car trop différents des "standards" que recherchent généralement les adoptants, peuvent trouver eux aussi une famille qui les aimera tels qu'ils sont, ça fait chaud au coeur, et ce sont des vrais moments de bonheur dans notre combat pour les poilus. Merci !!!

 
retour haut de page
Retour haut de page
 

17 votes. Moyenne 4.59 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Vous pouvez envoyer les nouvelles de vos petits protégés directement sur l'adresse mail du refuge : spasaverne67@yahoo.fr ou sur l'adresse du webmaster : Gribouille_rk@hotmail.com