Gandhi

06 octobre 2015 : adoption de Gandhi

Gandhi 031015 1Gandhi et Nala ont été abandonnés fin septembre, leur propriétaire partant à l'étranger et ne pouvant les emmener.

Gandhi a très vite eu la chance de faire craquer quelqu'un : une dame ayant envie d'adopter un chat suite à sa séparation. Elle a toujours aimé les chats, et leur ronronnement l'apaise.

Au refuge, elle a rapidement craqué sur Gandhi, calme et affectueux. Cherchant plutôt un chat n'ayant pas connu l'extérieur (c'est le cas de Gandhi et Nala qui ont toujours vécus en appartement), Madame et sa fille ont toutes les deux eu un très bon contact avec lui. Le choix était fait, ce serait Gandhi.

Il vivra en appartement comme seul animal à bord.

Merci.

 


Le 08 février 2016, nous avons appris avec tristesse le décès de Gandhi suite à un diabète aigü. Clarisse, sa "maman" a souhaité lui rendre un dernier hommage :

"Gandhi, il y a quatre mois , un mardi 6 octobre tu posais tes pattes dans notre vie à mes enfants et moi.

Il n'a pas fallu bien longtemps pour que l'on apprivoise tous les deux et nous sommes devenus fusionnel. Un miaou ou un regard et je savais te comprendre, toi tu sentais mes hauts et mes bas, et tu m'apaisais. tes ronrons à mon oreille pour m'endormir. Ta patte sur mon bras ou ma joue pelotonné contre moi....

Tant de bonheur, d'amour et de tendresse que j'ai essayé de te donner et que tu me rendais...

Et puis soudain, ce samedi, je t'ai vu mal, ton regard me disait "ca va pas....aide- moi. Alors je t'ai pris dans ta caisse, vite chez le vétérinaire et les heures d'attente ont été très longues. Cela a été à toi Gandhi de te faire aider. Mais non, je voyais que tu t'enfoncais.... radio analyse de sang, verdict diabète foudroyant, acidose. Tu étais en décompensation, alors ils t'ont gardé pour t'aider et je suis repartie seule, la boule au ventre....

Et lundi j'appelle très tôt à la clinique pour avoir de tes nouvelles car je ne tenais plus.... Tu es mort tôt dans la nuit de samedi à dimanche, dans ta cage, et je ne t'ai pas revu...

Seuls me restent tes affaires, ton odeur, mes photos de toi et tout l'amour que je voulais encore te donner. Tu me laisses un vide affectif que j'ai du mal à gérer toute seule. mes mots ne sont rien par rapport à ce que je ressens.

Gandhi, ma boule d'amour, tu es parti au royaume des étoiles rejoindre d'autres compagnons, je te souhaite bon vent mon compagnon. Je t'aime."

Gandhi 090216 1 Gandhi 090216 2

Clarisse, beaucoup de courage à vous, il va vous en falloir pour affronter le vide que laisse l'absence de Gandhi. Il est parti vite, bien trop vite et bien trop tôt, mais vous lui avez offert 4 mois de bonheur, c'est peu et énorme malgré tout. Petit à petit le temps fera son oeuvre, effacera la douleur et ne gardera que les bons souvenirs. Merci de l'avoir aimé.

 
retour haut de page
Retour haut de page
 

17 votes. Moyenne 4.65 sur 5.

Commentaires (3)

1. Lucie 29/02/2016

Je tiens à vous remercier Clarisse d'avoir pris soin de Gandhi, de l'avoir choyé, nourri, aimé, soigné et caliné vous et vos enfants.
Un être exceptionnel pour un temps en or avec des personnes exceptionnelles.
Je partage votre douleur et vos larmes.
J'espère que le temps pansera vos plaies et vous rendront le sourire et la chaleur au coeur que ce beau matou pouvait offrir.
Merci de l'avoir accompagné sur son chemin de vie.

2. Sabine 13/02/2016

Courage........il est parti en sachant que certains êtres humains sont fantastiques. Le temps effacera la douleur et laissera place à de magnifiques souvenirs.
La maîtresse de Nils (patouille)

3. Jaeger clarisse 13/10/2015

Bonjour, je vous donne des nouvelles de Ghandi. Il va bien et commence à trouver ses marques. Je vous envoie une photo des que j'y arrive!

Ajouter un commentaire
 

Vous pouvez envoyer les nouvelles de vos petits protégés directement sur l'adresse mail du refuge : spasaverne67@yahoo.fr ou sur l'adresse du webmaster : Gribouille_rk@hotmail.com